Catégorie de blog : Runes

Contactez-nous !

Oser vivre du tarot

Il y a quelques mois, j’ai fais un pari risqué et audacieux, ce genre de pari qui déroute souvent la plupart des gens: j’ai décidé de vivre de la taromancie et de la divination.

Costumière de mon premier métier (visible sur le site Madjeester ou sur Facebook), j’aime l’art sous toutes ses formes, et adore expérimenter des techniques, des moyens d’expression aussi variés que différents. J’aime ce travail plus que tout, mais au fil du temps, je sentais qu’il me manquait quelque chose, ce petit quelque chose qui paraît n’être rien au début, puis qui se fait de plus en plus lancinant: ma spiritualité. Ceux qui me connaissent bien le savent, je ne saurais désormais plus vivre sans cet état d’esprit, cette façon de penser, ce fil ténu qui relie les humains aussi bien à la nature qu’au divin.
Cette spiritualité s’accompagne de pratiques diverses et variées, dont une qui me passionne: la divination; en fait, je tire les tarots, cartes, oracles, runes… depuis de nombreuses années, et il est très régulièrement arrivé qu’on me demande des tirages, de façon timide au début, quasiment tous les jours maintenant. Avec le temps est donc née cette idée folle: pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups, et de faire de cette autre passion mon deuxième métier? Après tout, cela demande du temps, de l’investissement, de l’énergie… de la recherche, de la documentation afin d’apprendre encore et toujours… alors, pourquoi ne pas en vivre, tout simplement? Pourquoi ne pas donner un élan supplémentaire à toutes ces choses qui me tiennent à cœur, qui sont devenues une façon de vivre pour moi?

Après une longue réflexion, j’ai donc décidé de sauter le pas; c’était décidé, je pratiquerai la divination de façon officielle, entre autres activités. Evidemment, je n’abandonne pas mon métier de créatrice; simplement, je prendrai moins de commandes, et réaliserai ces tenues qui grouillent dans mon imaginaire et ne demandent qu’à voir le jour, et qui pourront être vendues ou louées. D’ailleurs, ces passions se rejoignent de plus en plus, de nombreux costumes sommeillant dans mes pensées ayant des mythes, légendes et autres chimères pour sources d’inspiration. pendant plusieurs années, ne pas pouvoir réaliser de projet personnel issu de mon imagination a été une réelle souffrance pour moi.

C’est ainsi que petit à petit, Entre Chien et Loup est né: le crépuscule a toujours été mon moment préféré de la journée, mais aussi… croyant aux animaux totems, le mien oscille souvent entre le chien et le loup, deux canidés qui m’accompagnent de manière fidèle. Pour la bannière, j’ai eu la chance de pouvoir travailler avec la talentueuse Zed Oras, qui a tout de suite compris ce que je désirais et qui j’étais réellement au niveau spirituel, tout en saisissant l’essence de ce que je voulais proposer à ma future clientèle.

Peut-être que ce pari est risqué, peut-être que cela paraîtra complètement « fou » aux personnes pour qui seuls certaines professions sont de « vrais métiers »; peu importe, je pense que lorsqu’on se sent poussé dans une voie, il ne faut pas la fuir mais au contraire y foncer. Après tout, tout ceux qui réussissent ont un jour essayé, non?

La vie est trop courte pour ne pas essayer de réaliser nos rêves.

27Sep

Entre Chien et Loup, le blog

Après une longue, longue réflexion, j’ai décidé de reprendre ce blog et de le reprendre à zéro… j’avais envie de quelque chose de plus clair, représentant mieux celle que je suis actuellement.

Mon entrée à l’EMD (Ecole des Mystères de la Déesse) n’est pas étrangère à cela; le fait de devoir rendre des écrits régulièrement m’a donné envie d’écrire à nouveau, et de me replonger à corps perdu dans un blog. Tarots, oracles, dieux et déesses, croyances, vie personnelle… avec l’envie d’aborder un peu de tout, pour le plaisir, comme un journal intime mais ouvert aux amis et aux curieux.

C’est avec plaisir que je vous accueille ici,
Asha Isae.

11Sep