Catégorie de blog : Pierres et Plantes

Contactez-nous !

Review: L’Herbier des Sorcières, d’Hagel

La couverture du livre l'Herbier des Sorcières.

La belle couverture de l’Herbier et mon petit marque-page de précommande.

 Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre que j’attendais avec impatience, et que j’avais donc pré-commandé d’un clic joyeux sur mon clavier: « L’Herbier des Sorcières », écrit par Hagel (autrice de « La Médiumnité »), et paru aux Éditions Alliance Magique sous le label Danaé.

Une fois n’est pas coutume (hum…), j’ai guetté les camions Colissimo pour attendre mon petit colis cartonné contenant mon livre dédicacé (les pré-commandes passées sur le site donnaient droit à une petite dédicace, autant en profiter non ?), accompagné d’un joli marque page offert avec. Cric crac, une fois le carton soigneusement (re-hum) déchiré, me voici avec le livre dans les mains. Et là, au premier feuilletage rapide, belle surprise : ce livre est vraiment beau. Non seulement la qualité du papier, que j’ai trouvé un peu plus épaisse qu’un livre dit « standard », mais aussi les pages encadrées, le lettrage des en-têtes, les illustrations… bref, on sent vraiment l’influence d’un herbier à l’ancienne, et ça, j’adore.

Passons maintenant au contenu. Le livre est divisé en deux parties, chacune ayant son importance.
Voyons d’abord la première; ici, toutes les explications pour créer avec facilité son petit jardinet sont données, et ce, qu’on possède un jardin ou un bout de balcon en ville. Tout y est expliqué : les plantes selon la saison, la façon dont l’autrice attribue les correspondances et pourquoi, l’effet en magie… bref, pas mal d’informations nous permettant non seulement de comprendre comment jardiner et récolter nos plantes, mais aussi pourquoi on peut leur attribuer telle ou telle propriété. On retrouve également différentes utilisations possibles de ces herbes: fumigations, onguents, bougies… avec même un petit passage sur les huiles essentielles. J’ai aussi aimé le fait qu’Hagel parle des dangers de certaines plantes ou herbes (grâce à elle on ne me prendra plus pour une folle lorsque je dis que la noix de muscade peut tuer à forte dose, car cet exemple que je donne couramment est expliqué au sein de l’Herbier). Il ne faut jamais oublier que ce n’est pas parce qu’un produit est naturel, qu’il n’est pas nocif voire toxique ! Ce rappel a l’ordre est donc bienvenu, car j’entends souvent des choses me faisant dresser les cheveux sur la tête.

La seconde partie, quand à elle, se consacre à l’Herbier proprement dit: 24 plantes y sont présentées, de façon claire et précise. En premier lieu, on retrouve une petite histoire de la plante, que ce soit au niveau mythologique, croyances populaires, mais aussi au niveau médical. Vient ensuite une petite anecdote sur la plante, suivie des propriétés de cette dernière en sorcellerie, paganisme… bref, tout pour l’utiliser intelligemment. Viennent ensuite les conseils de jardinage (même pour ceux n’ayant pas la main verte, suivez mon regard…) , ainsi que des correspondances (planétaires, déités, éléments…). Correspondances dont je suis toujours friande pour ma propre pratique! Un petit avertissement sur l’espèce choisie est également disponible, toujours dans l’esprit d’éviter les accidents et problèmes de santé qui pourraient surgir si on ne prenait pas garde: certaines plantes peuvent en effet être très bénéfiques pour une personne, et désastreuses pour une autre ! Enfin, après un petit conseil rituel, vient une des choses qui m’a le plus séduite dans cet ouvrage: une illustration de la plante à l’ancienne, fleurs, feuilles, boutons, ce qui en plus d’être esthétique nous permet de la reconnaître parfaitement. Que demander de plus ?

Dessin ullustré de l'Herbier des Sorcières.

Les illustrations à l’ancienne de chaque plante.

Je ne peux donc que vous recommander ce livre si vous êtes attiré par les plantes (ou comme moi, par les encens, afin de mieux savoir et connaître les plantes à choisir pour créer ceux-ci) dans votre pratique. En plus, et ceci est un gros bonus, il s’agit d’espèces pouvant pousser en France. Même si ma curiosité me pousse à rester des produits venant de partout, je trouve qu’un livre nous proposant enfin des plantes locales était plus que nécessaire. Bref, vous l’aurez compris, ce livre fait déjà parti de mes chouchous, et à rejoint ma belle bibliothèque ésotérique. D’ailleurs, qu’attendez vous pour qu’il rejoigne la vôtre ?

À très vite  pour un prochain article, Asha Isae.

 

 

18Juil